Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 21:43

Pour une promesse de 10 circonscriptions aux legislatives ; deux politiques totalement opposées sur quasiment tout le programme électoral de la gauche, s'est joué un ralliement dont l'incohérence flagrante est stupéfiante.

Il fallait écouter Jean Pierre CHEVENEMENT parler du parti Socialiste, lors de la présentation de son programme pour sa présentation aux élections présidentielles dont il disait qu'il irait jusqu'au bout coûte que coûte.

Il trouvait le programme du PS totalement ambigu, dépourvu de toute approche du problème de la mondialisation, passant sous silence l'anti-américanisme qu'il aurait voulu entendre, relevant que la politique sociale et économique était peu ambitieuse....

Puis tout à coup, virage à 360°, le parti Socialiste devient fréquentable, l'adhésion à la candidature de Ségolène ROYAL  est souscrite, et dans le mouvement d'une balançoire, J.P. CHEVENEMENT trouve la gomme d'un crayon de papier pour gommer toutes les incohérences qui l'opposaient il y a juste une semaine au Parti Socialiste.

Trouver une seule et simple bonne  logique à ce jeu de rôles, ce sera un exploit.

J'avais cru entendre, par la bouche de Ségolène ROYAL qu'une nouvelle ère était en marche, ce n'est pas plutôt un remake des pratiques du passé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents