Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 22:40

 

LA GESTION D'UNE VILLE EN QUESTION


Il y a chez nos Elus, une singulière incapacité à apprécier la désaffection que porte les citoyens à la politique.
La persevérance dans la langue de bois, l'apparence plutôt que la réalité, leur font entrevoir non pas l'état réel de la Société, mais leur vision personnelle d'une société conforme à leur propre perception.
Cette incapacité à se remettre en cause, à ignorer les raisons qui supportent chroniquement l'absence de participation aux échéances électorales, fait qu'ils accroissent la rupture avec leurs électeurs, jusqu'à découvrir un jour leurs échecs avec étonnement.

Combattre l'action d'un maire, n'est ni un caprice, ni une volonté délibérée de nuire.

L'élection d'un Maire, est un contrat de confiance passé avec les électeurs pour les représenter, défendre leurs intérêts, et agir pour le développement et la valorisation de sa Commune.
Un jour de mai 2005, j'apprends qu'un Centre de Rétention Administrative va être implanté à Deuil la Barre.
Ma rencontre avec le Maire, me fait entrevoir un dossier inquietant, lamentablement mal géré, menaçant gravement la tranquilité et la réputation de notre Ville et tout cela sous un
silence volontaire et troublant.

Avec des voisins, je crée une Association qui se battera jusqu'à l'abandon de ce projet.

L'enjeu essentiel de ce combat était d'éviter que notre ville ne soit aliénée par l'implantation d'une infrastructure totalement dévalorisante et source de nuisances majeures.

Notre première réunion publique tenue dans l'urgence en 48 heures rassemblera 850 personnes.

C'est dans ses conditions que je découvre la personnalité du Maire de notre Ville.
A travers cette épreuve, j'ai découvert un individu, que tout me porte à écarter politiquement tant nos appréciations sur les valeurs éthiques et morales divergent profondément.
Je résumerai nos rapports à travers deux courriers que je lui ai fait parvenir, dont vous
trouverez, une lecture biaisée, en dernière page du procès verbal de la réunion du Conseil Municipal d'octobre 2005, sur le site internet de mairie de Deuil la Barre.

Il y a aujourd'hui une exigence éthique incontournable, elle suppose que toute action politique s'inscrive dans les régles de clarté, de transparence et de vérité.
Elles ont été totalement et lamentablement bafouées.
Je considère donc, que les prochaines élections municipales devront être une occasion de renouveau pour notre Ville.
Ma quête d'objectivité me porte également à critiquer sévèrement les Conseillers Municipaux de l'opposition qui n'ont pas joué leur rôle pour dénoncer avec force le déficit du débat lors des différentes réunions du Conseil Municipal.
Enfin, pour couper court à toute polémique, me projetant dans des ambitions politiques personnelles, je dirai que j'entends apporter mon soutien et ma contribution à toute équipe qui s'engagera dans un schéma ambitieux pour la Ville et pour son développement.

Repost 0

Articles Récents