Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 08:59

Les incohérences de la stratégie électorale de Ségolène ROYAL, sont une évidence décryptée au quotidien. A ces difficultés viennent  se fixer les frustrations non digérées des prétendants à la candidature de l'élection présidentielle pour le PS.

La candidate installée du Parti Socialiste ( peut-on encore le dire), entend,  tantôt se reconnaître parmi les siens, tantôt s'en affranchir pour préconiser une personnalisation de sa stratégie électorale déroutante, brouillant totalement  toute lisibilité du message et de l'argumentation électorale de Gauche.

Tout cela déstabilise incontestablement le bateau Parti Socialiste, emporté dans la tourmente sous la tempête Ségolène ROYAL.

Un blanc seing de circonstances opportunes lui est délivré à condition qu'elle démontre la pertinence de son analyse et sa capacité à emporter l'élection présidentielle. C'est à cette seule condition que le PS pourra encore être sauvé.

Un scénario contraire au résultat attendu, fera imploser le parti socialiste, déchiré par l'émergence des différents courants politiques, parfois même contradictoires, difficilement conciliables au sein d'un même et unique parti.

Le débat politique manqué en 2002, aussitôt après l'échec de Jospin, et dont le PS avait fait l'économie, pour n'avoir pas voulu, remettre en cause sa politique erronée soutenue à l'époque, ne pourra plus être évité.Mais cette fois-ci, il jettera les bases d'une scission, entre les différents courants qui chercheront à s'homogénéiser

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents